Parco Golfo della Quassa: un poumon vert sur le lac Majeur

Découvrez le sentier tranquille à travers la verdure du parc du Golfo della Quassa. Un endroit où passer votre printemps sur le lac Majeur en toute sérénité.
Parco del Golfo della Quassa entre le Lac et le Soleil <a href="https://www.google.com/maps/contrib/111591435130684631396"> Luca Crugnola </a>
3
Views
3
Visitors
Ashburn
Top Spot
Photo de profil de Monica
Articles edited by Monica
Découvrez le sentier tranquille à travers la verdure du parc du Golfo della Quassa. Un endroit où passer votre printemps sur le lac Majeur en toute sérénité.

Introduction au Parco del Golfo della Quassa

Le Parco del Golfo della Quassa à Ispra, dans la province de Varèse, est un lieu serein situé sur les rives du lac Majeur, où l'extrême beauté de la nature sert de toile de fond à toute la zone, offrant des émotions magiques à vivre pleinement. Il s'agit d'un parc situé entre les territoires d'Ispra et de Ranco, de sorte qu'il est considéré comme un lien entre les deux petits villages lombards. Au printemps, de nombreuses personnes et touristes se promènent dans la verdure de cet endroit merveilleux. Le parc abrite une flore et une faune typiques du lac Majeur et offre à tous les passants des moments de calme et de détente. En général, grâce à la piste cyclable qui relie Ispra à Ranco, de nombreux amateurs de vélo décident de parcourir toute la région. Tous les types de visiteurs peuvent vivre des expériences différentes dans ce parc. Le Parco del Golfo della Quassa est un véritable poumon vert dans la région de Varèse et constitue un point de référence pour tous ceux qui souhaitent se promener dans un espace entièrement naturel. Enfin, l'ensemble du parc est enrichi d'éléments historiques et traditionnels qui font de ce lieu un site culturel d'excellence.

Les merveilles géologiques de Quassa

Le Parco del Golfo della Quassa présente des caractéristiques géologiques uniques, comme les blocs erratiques laissés par les glaciations du Quaternaire. Le monument naturel de Sasso Cavallaccio est extrêmement important. Il s'agit d'un monument naturel régional situé sur le lac Majeur, dans la commune de Ranco (VA). Il est également considéré comme une zone protégée au niveau législatif (avec le D.G.R. 38949 du 22 mai 1984). Elle protège essentiellement le Sasso Cavallaccio ou Cavallazzo (Sass Cavalàsc en dialecte local), un bloc erratique colossal qui s'élève à une courte distance de la rive, dans les eaux peu profondes et marécageuses du golfe de Quassa. La zone décrite est située près de la frontière entre la commune de Ranco et la commune d'Ispra. Il convient de mentionner l'étymologie du nom, qui dérive probablement de la forme qui ressemble vaguement à celle d'une tête de cheval. Historiquement, le Sasso Cavallaccio a été décrit pour la première fois par le géologue Antonio Stoppani. D'un point de vue géologique, ce monument naturel est un mégalithe schisteux composé de serpentine. Sa forme est prismatique et plate, avec des arêtes vives, et se caractérise par une forte inclinaison. il est caractérisé par une forte inclinaison (il mesure 5 x 8 m). Sasso Cavallaccio n'est qu'un des nombreux blocs erratiques que l'on trouve dans la région entre Ranco, Angera, Sesto Calende et Ispra. Comme ils ont tous la même formation lithologique, l'hypothèse est qu'ils proviennent d'un même glissement de terrain, peut-être dans la zone des vallées du Saint-Gothard ou du Simplon. Par la suite, les blocs auraient été transportés par le glacier qui recouvrait toute la zone du lac Majeur lors de la dernière glaciation du Würm (il y a 24 000 à 10 000 ans). Il est intéressant de noter qu'au pied du Sasso Cavallaccio se trouve la "marmite des géants" : une cavité particulière, située vers le lac, visible uniquement lorsque le niveau du lac est bas, formée par l'action érosive. Tous ces éléments témoignent du travail toujours actif de notre Terre.

Une promenade dans l'histoire

Autrefois, le Parco del Golfo della Quassa était une zone marécageuse et, pour cette raison, peu cultivable. Quassa dérive de "guazzo" qui signifie boue. Au cours des siècles, l'ensemble du territoire a subi plusieurs transformations morphologiques et géologiques dues aux glaciations du Quaternaire. Le monument naturel régional du Sasso Cavallaccio, décrit à l'époque par le géologue, paléontologue, patriote et presbytre italien Antonio Stoppani, est d'une grande importance. Il est l'une des personnalités les plus importantes de l'histoire de la géologie et de la glaciologie en Italie. Il a fermement soutenu le Risorgimento pour l'unification de l'Italie et croyait en une politique de réconciliation entre l'Église et l'État. Il a également publié des textes scientifiques et de vulgarisation. Un ouvrage de vulgarisation scientifique de grand intérêt est ''Il Bel Paese'' (1876), qui est resté longtemps parmi les livres éducatifs les plus populaires en Italie. Cette réflexion permet de comprendre comment le parc du golfe de Quassa a été remarqué et étudié dès cette époque pour sa singularité environnementale. Aujourd'hui, la zone est connue comme le musée diffus du Ranco car elle est caractérisée par une vaste zone entourée de verdure et parsemée de points scéniques, environnementaux, touristiques, culturels et historiques. Se promener sur la piste cyclable du Parco del Golfo della Quassa, c'est faire un voyage dans l'histoire locale du Lac Majeur. En effet, en partant de Ranco, l'itinéraire conduit à la Promenade de l'Amour d'Ispra où l'on peut admirer les célèbres fours, témoignages directs de l'activité de production de la chaux. En outre, plusieurs petites églises se trouvent dans la zone du sentier du parc, signalant la foi et le christianisme près du lac Majeur. On peut également admirer des monuments historiques tels que la Porta di Villa Quassa. En général, le parc se caractérise aujourd'hui comme une excellente destination pour les promenades à pied ou à vélo, le long des magnifiques sentiers qui sillonnent un vaste territoire.

La flore et la faune du parc

Le Parco del Golfo della Quassa (Va) abrite une grande variété de flore et de faune.

La flore, typique de la région du lac Majeur, est caractérisée dans celle liée à San Quirico. On y trouve, par exemple, le pin sylvestre, le bouleau, le prunier tardif, le chêne anglais, le robinier, le frêne, le saule, le tremble et l'orme châtaignier.

La faune comprend des mammifères, des amphibiens, des reptiles, des oiseaux, des poissons osseux et des cyclostomes.

Les mammifères sont divisés en :
  • insectivores (hérisson, musaraigne commune, musaraigne naine, musaraigne aquatique, taupe européenne).
  • chiroptères (chauve-souris naine, chauve-souris à longues oreilles).
  • carnivores (renard, martre, belette).
  • les rongeurs (écureuil commun, écureuil gris, loir, mulot, souris domestique).
  • lagomorpha (lièvre d'Europe et lapin de garenne).

Les amphibiens les plus importants sont la salamandre tachetée, la grenouille verte, la rainette, le crapaud commun et la grenouille agile.

Les reptiles les plus importants sont le lézard vert, le lézard des murailles, le coluber d'esculapio et la vipère commune.

Les oiseaux se répartissent en plusieurs catégories
  • Les podicipédiformes (par exemple le grèbe huppé)
  • Les pélécaniformes (p. ex. le cormoran)
  • Ciconiiformes (ex. Aigrette garzette)
  • Anseriformes (p. ex. Cygne royal)
  • Accipitriformes (par ex. Buse)
  • Gruiformes (p. ex. Râle d'eau)
  • Charadriiformes (par ex. Bécassine)
  • Columbiformes (p. ex. Pigeon ramier)
  • Strigiformes (p. ex. hibou)
  • Apodiformes (p. ex. Martinet)
  • Coraciiformes (p. ex. Martin-pêcheur)
  • Piciformes (p. ex. Pic vert)
  • Passeriformes (p. ex. hirondelle, alouette).

Plus tard, des poissons osseux tels que l'anguille, l'ablette, la perche et le brochet sont également rencontrés.

Un aspect important à noter est l'état semi-naturel de l'ensemble de la zone du Parco del Golfo della Quassa. Le terme semi-naturel désigne une espèce spontanée dont l'aspect est modifié, comme une prairie fauchée, une haie ou des prairies exploitées de manière extensive. Ces habitats semi-naturels représentent des sources de performance des écosystèmes car ils peuvent favoriser la biodiversité. Cette dernière découle également des différentes activités agricoles qui se déroulent à proximité du parc. L'ensemble de la zone est donc considéré comme un véritable bien culturel paysager à sauvegarder.

Possibilités de loisirs

Le Parco del Golfo della Quassa est un lieu idéal pour passer son temps libre et s'offrir des moments de tranquillité et de détente. Il existe de nombreux endroits et points de vue où l'on peut se détendre à l'ombre d'une plante ou près d'un banc pittoresque. Les touristes, les passants et les sportifs qui traversent et visitent le parc s'arrêtent sur les rives du lac Majeur pour profiter des vues panoramiques qu'offre l'ensemble de la zone. La plupart du temps, les gens aiment se promener dans le parc parmi les arbres ou utiliser la piste cyclable et choisir de visiter le parc à vélo. En général, ce sont les pistes cyclables qui offrent des moments de tranquillité dans l'immense verdure du parc. Les sites naturels sont privilégiés comme le Sassone, la Fontaine de Soufre et le magnifique Sasso Cavallaccio. En outre, le Parco del Golfo della Quassa est riche en éléments historiques et culturels tels que le Portone di Villa Quassa, la Villa Quassa, la Chiesetta di S.Quirico et le centre spirituel de la Casa Don Guanella. En direction d'Ispra, on trouve également le célèbre Castelbarco. À proximité du parc, on trouve un service touristique tel qu'un point d'information, un port touristique, un service de navigation sur le lac Majeur, un service de location de vélos et de bateaux et un service de camping. Outre les nombreux et merveilleux sites à visiter, il faut souligner la facilité d'accès du Parco del Golfo della Quassa, qui est en fait une vaste zone où les adultes et les enfants peuvent vivre des expériences fantastiques.

Efforts de conservation

Le Parco del Golfo della Quassa n'est pas seulement un excellent espace vert, c'est aussi un site riche en éléments historiques. La zone du parc était autrefois marécageuse et s'appelait "Quassa" (de guazza qui signifie boue). En effet, entre la pointe de Ranco et la pointe de Fornace di Ispra se trouve le golfe de Quassa. Il s'agit de la seule grande portion de côte exposée au nord sur l'ensemble du lac Majeur. Ce caractère unique a permis de protéger toute la zone avec beaucoup d'engagement. Il est évident qu'au fil du temps, cette zone a subi et subit encore de grandes transformations au niveau morphologique. De nombreux efforts ont été déployés tout au long de l'histoire pour préserver ce poumon vert. En raison de sa nature marécageuse, le golfe a été peu exploitable et colonisable au fil du temps. Après la guerre, certains propriétaires terriens se sont opposés. Ils se sont battus pour empêcher le passage de la route provinciale qui était en train d'être construite le long des berges. Au fil des siècles, les marais ont été presque entièrement assainis. Néanmoins, l'anthropisation a atteint d'autres zones. Dans les années 1970, le dernier noyau de la tortue des marais européenne (aujourd'hui disparue) a été isolé à Quassa dans une flaque d'eau. Aujourd'hui, la zone de Quassa se distingue par sa rareté en raison de ses prairies non aménagées. Il s'agit d'une bande de lac pur à protéger. L'objectif des administrations et des municipalités (Ranco, Ispra et autres) était d'identifier un plan de protection et de conservation du paysage, de l'environnement, de la culture, de l'histoire et du tourisme de l'ensemble de la zone. En 2005, un plan global pour la création du parc local d'intérêt supra-municipal du Golfo della Quassa a vu le jour. Les maires de Ranco et d'Ispra ont collaboré avec l'architecte De Cesare. Le processus s'est achevé par l'approbation de la province de Varèse, par la résolution du conseil provincial n° 57 du 16/02/2010. Le parc local a été considéré comme le meilleur véhicule pour lancer un projet de protection.

Conclusion

Le Parco del Golfo della Quassa (VA) est une destination incontournable pour tous ceux qui souhaitent passer des moments de sérénité et de paix dans la nature et surtout sur les magnifiques rives du lac Majeur. Il s'agit d'un parc à forte valeur environnementale, paysagère, culturelle, historique, touristique et sportive. Une combinaison d'éléments hétérogènes qui permet au visiteur une visite exceptionnelle et inoubliable. C'est un lieu idéal pour tous ceux qui souhaitent échapper à l'agitation de la vie quotidienne. Les familles, les amis, les fiancés, les personnes âgées et les enfants trouveront dans ce parc un espace unique où ils pourront vivre des expériences extraordinaires, entourés des nombreuses possibilités offertes.

Questions fréquemment posées

Qu'est-ce qui rend le Parco del Golfo della Quassa unique ?
Ce qui rend le Parco del Golfo della Quassa unique, c'est son immensité.
Quels sont les sites historiques que l'on peut voir dans le Parco del Golfo della Quassa?
Dans le Parco del Golfo della Quassa, on peut voir des sites naturels historiques comme le Sasso Cavallaccio ou des sites artistiques historiques comme le Portone di Villa Quassa.
Quels sont les efforts de conservation en cours dans le Parco del Golfo della Quassa?
Les efforts de conservation en cours dans le Parco del Golfo della Quassa s'inscrivent dans le cadre du plan global de conservation et de protection de l'ensemble de la zone.
Comment puis-je me rendre au Parco del Golfo della Quassa?
Le Parco del Golfo della Quassa est accessible en voiture, à vélo, à pied et en ferry.
[object Object]
Did you find this page useful?
Whattsup logo